Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Alnitak

Alnitak

Didier Jean-Yves PIERRE

Alnitak

Le soleil est revenu sur l’horizon et dans mon cœur.
La nuit a laissé des traces sur mon visage émacié.
Je m’étais préparé à la rigueur acétique de ce voyage
Mais peut-on penser à tout lorsque l’on pense à toi ?
Tel un moine-soldat en pèlerinage à la recherche du Graal.
Je navigue vers une destination où seule, l’Arche d’Alliance motive ma démarche.
Du désert de Merzouga au silence de l’Atlantique, quelle différence ?
La nuit, je médite les yeux tournés vers les étoiles, vers mon étoile… Toi !
 
Allongé sur le bois mouillé du pont, j’ai étendu mon corps meurtri.
Un homme n’est rien à la dimension du Sacré.
Pourtant il contient un univers à lui seul où son firmament est son chemin.
«On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux.» disait Saint-Exupéry.
 
Parfois, j’aime à être frappé de cécité
Lorsque les yeux clos, je contemple un monde de lumière et d’amour.
Dans ces instants de solitude choisie, il y a plus de vie en moi
Que ne peut produire toutes les grandes villes de ce monde.
 
Repousser les limites de sa propre éternité est le prix à payer pour Te retrouver…
Les milles marins défilent sous ma coque alerte et véloce.
Je glisse sur cette onde en caressant le ciel de mes mains ouvertes.
Je bois l’eau de tes mots, intarissable source de fraîcheur à mon âme.
 
En ce jour quatre, Tu es là en moi, étoile d’un jour, étoile de tous mes jours et toutes mes nuits.
Comment me débarrasser de la gangue impure de mon humanité encombrante ?
J’allège chaque jour ce fardeau d’incarnation qui fixe les impuretés de ce monde en dérive.
A Toi, je veux donner ma lumière intérieure nettoyée des scories du quotidien…
Alnitak

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :